30 ans d'actions

30 ans d'actions : les temps forts de l'histoire de l'Afev

En 30 ans, ce sont 250 000 étudiant·es qui se sont engagé·es avec l’Afev, partout en France et en Espagne et autant d’enfants qui ont été accompagnés. 3 formes d’engagement sont proposées aux étudiant·es : tout d’abord le mentorat, programme historique de l’Afev, puis à partir de 2005 le Service Civique, et enfin depuis 2010, les colocations solidaires Kaps ! Retour sur 30 ans de création de liens solidaires, à travers quelques temps forts de l’histoire de l’Afev.

1992 : 3 étudiant·es créent l’Afev

En 1992, 3 étudiant·es Christophe Borgel, Agnès Bathiany et Nicolas Delesque fondent l’Afev. Leur volonté est de réagir face à l’indignation que provoquent les inégalités en s’appuyant sur leur conviction que la jeunesse et en particulier les étudiant·es, de part leur volonté de s’engager sont un levier pour lutter contre les inégalités, en particulier éducative. Leur idée ? Faciliter la rencontre entre les étudiants et les quartiers !
 

1992-2008 : le mentorat se développe partout en France & en Espagne

Le mentorat éducatif étudiant est le programme phare de l’Afev : un·e étudiant·e bénévole consacre 2 heures par semaine à un enfant ou un·e adolescent·e en difficulté scolaire ou sociale. Sa mission : l'aider dans son parcours, lui redonner confiance et envie d'apprendre. Au-delà des devoirs, ils·elles travaillent ensemble sur l'échange culturel, la mobilité, l’orientation et la projection vers une formation post-bac…
Les premières actions se sont développées dès la création de l’Afev, tout d’abord dans 5 villes (Marseille, Caen, Décines, Villiers-sur-Marne et Chennevières) avant de s’étendre progressivement dans toute la France et en Espagne, avec l’ouverture de sa première antenne de l’Afev à Barcelone en 2008.

2005 : le Service Civil, qui deviendra ensuite le Service Civique se déploie à l’Afev

Depuis 2005, l’Afev recrute, mobilise, puis encadre chaque années des centaines de jeunes volontaires en Service Civique, âgé·es de 16 à 25 ans. Leur rôle est central dans le projet de l’Afev, et leurs missions de nature différente, avec comme point commun la question du lien humain et de l’accompagnement, au cœur de leur engagement qui dure entre 6 et 12 mois.

JRES

2008 : première édition de la Journée du refus de l’échec scolaire  

En 2008, la Journée du refus de l’échec scolaire (JRES) est créée pour trouver des solutions face à la sortie chaque année de jeunes sans diplôme. Tous les ans, au mois de septembre, l’Afev organise la Journée du refus de l’échec scolaire (JRES) pour favoriser la diffusion des pratiques (dans et hors l’école) de lutte contre l’échec scolaire. Le visuel de la Journée a été créé par le dessinateur Charb !

2010 : l’Afev crée les colocations solidaires “Kaps”

L’Afev développe depuis 2009 un programme unique en France : les “Kaps” inspiré des kots à projet de Louvain-la-neuve en Belgique. Les Kaps, pour “Kolocations à projets solidaires”, sont des colocations qui permettent à des jeunes de s’engager et de développer des projets solidaires dans leur quartier.
 

1 jeune 1 mentor

2021 : l’Afev est Lauréat du plan 1 jeune 1 mentor

Membre fondateur du Collectif Mentorat, l’Afev fait partie des principaux acteurs du plan mentorat lancé par le gouvernement français, visant à doubler le nombre de jeunes mentoré·es en France. C’est donc un véritable changement d’échelle pour l’Afev qui va pouvoir développer très largement ses actions.