• AFEV
    221 RUE LA FAYETTE
    75010 PARIS

  • facebook twitter instagram
  • presse
  • L’Afev se mobilise pour les réfugiés

    A l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, l’Afev, actrice historique de l’accompagnement des enfants nouvellement arrivés, se mobilise pour les réfugiés !

    Lauréate de l’appel à projets « cohabitations solidaires », l’Afev est présente cet après-midi à l’évènement organisé par la DIAIR* et la DIHAL**au Ground control.

    L’accompagnement d’enfants nouvellement arrivés et leurs familles

    Depuis le début des années 2000, l’Afev s’est investie pour accueillir des enfants nouvellement arrivés. Les étudiants bénévoles de l’Afev s’engagent 2h par semaine en accompagnant les enfants, dans la découverte d’un nouvel environnement spatial, culturel, linguistique, et notamment dans l’apprentissage de nouveaux codes scolaires.

    En 2018/2019, l’Afev a ainsi pu accompagner près de 1 300 enfants nouvellement arrivés.

    Accompagner un enfant nouvellement arrivé

    Des actions dans les établissements scolaires

    Une centaine de volontaires en service civique de l’Afev interviennent « en résidence » dans des établissements scolaires, spécifiquement auprès de publics nouvellement arrivés, notamment en lien avec les enseignants des classes d’accueil (UPE2A). Leurs actions prennent la forme d’animation d’ateliers ludiques autour de la langue française, d’ateliers d’écriture, de débats, de sorties culturelles, de découverte de la ville et de ses structures ressources, etc. 1 500 enfants ou jeunes ont ainsi pu participer cette année à ces actions.

    Les colocations solidaires

    A partir de septembre, une première expérimentation sera menée de Kolocations à projets solidaires (Kaps), intégrant des personnes réfugiées. En partenariat avec France Horizon, une quinzaine de jeunes seront accueillis en colocation et s’engageront eux-mêmes dans des actions de solidarité en Occitanie. 

    Témoignage

    Adèle, à Nantes, accompagne Hélina, une jeune tchétchène

    « Je l’aide à apprendre le français et l’anglais et en contrepartie elle me fait découvrir son pays, sa culture.J’apprends énormément sur moi avec elle – c’est vraiment un échange fantastique. Elle a fait des progrès importants notamment en anglais. Ses notes s’améliorent mais, surtout, elle a gagné en confiance : maintenant elle parle en classe, elle n’a plus peur de poser des questions. Je suis vraiment heureuse quand je vois ses progrès.”

     

    * Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés

    ** Délégation Interministérielle à l’Hébergement et à l’Accès au Logement